Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.



Vous êtes ici : » » » L'Haltérophilie aux Grands Jeux d'été

Partager sur les réseaux sociaux :

L'Haltérophilie aux Grands Jeux d'été

L'Haltérophilie aux Grands Jeux d'été L’haltérophilie est sport des Grands Jeux d'été depuis 1896, mais les femmes n’ont le droit de participer aux épreuves d’haltérophilie que depuis les Jeux de Sydney en 2000. Retrouvez des détails sur ce sport complet ainsi que des explications sur le déroulé des épreuves et des compétitions. 3.00 sur 5 note basée sur 1 évaluations.
L’haltérophilie est sport des Grands Jeux d'été depuis 1896, mais les femmes n’ont le droit de participer aux épreuves d’haltérophilie que depuis les Jeux de Sydney en 2000. Retrouvez des détails sur ce sport complet ainsi que des explications sur le déro

Haltérophilie : un sport des Jeux depuis 1896

L’haltérophilie est sport des Jeux d'été depuis 1896, mais les femmes n’ont le droit de participer aux épreuves d’haltérophilie que depuis les Jeux de Sydney en 2000. Les épreuves d’haltérophilie sont les épreuves de force par excellence : il s’agit de soulever une barre chargée de poids variant selon la catégorie des compétiteurs.

 

 

Le soulever de barre demande non seulement de la force pure mais aussi de la synchronisation, de la rapidité et de la technique. Les athlètes participant aux épreuves d'altérophilie sont notés sur le résultat final et sur chaque tentative de mouvement. De la technique, il en faut pour réussir parfaitement les deux types de lancer : l’arraché et l’épaulé-jeté.

 

L’arraché consiste à soulever en un seul mouvement la barre au-dessus de la tête bras tendu.

 

 

Dans l’épaulé-jeté, l’athlète doit effectuer 3 mouvements : soulever la barre au niveau des épaules, se redresser et jeter la barre au-dessus de la tête. Les compétiteurs sont répartis par catégories en fonction de leur poids. 

Partager sur les réseaux sociaux :