Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Jeux olympiques antiques

Jeux olympiques antiques Les jeux olympiques antiques sont nÈs en grËce. L'origine des Jeux Olympique se perd dans les lÈgendes grecques, il en existe plusieurs. 3.63 sur 5 note basée sur 8 évaluations.

Jeux Olympiques et légendes

L'origine des Jeux Olympique se perd dans les légendes grecques, il en existe plusieurs.

Jeux Olympiques et légendes

Une légende grecque raconte comment Héraclès (Hercule) gagna une course à Olympie et créa ensuite les Jeux tous les quatre ans. Une autre légende dit que les jeux furent créés par Zeus après sa victoire sur Chronos. Enfin pour d'autres les jeux furent créés à l'occasion de la victoire de Pélops sur le roi Oenomaos, des jeux furent organisés pour célébrer cette victoire à Olympie.

La première Olympiade s'ouvre en 776 avant J.C., un certain Koroebos remporta la course du stade à Olympie. Son nom est gravé dans la pierre pour l’éternité. C'est à cette date que commence officiellement le sport en Grèce et les premières Olympiades.

Une olympiade est l'espace de quatre ans séparant deux sessions de jeux. 

Jeux Olympiques, un concours sportif

Les Jeux Olympique antiques étaient des concours sportifs qui se déroulaient tous les quatre ans en l’honneur de Zeus dans son sanctuaire d’Olympie. Durant les jeux une trêve générale permettait à l'ensemble du monde grecque d'y participer. C'est ainsi qu'à partir de 776 (I ère Olympiade) les Grecs ont un calendrier commun : ils datent les événements en les situant en telle ou telle année de telle Olympiade ; l'an 767, par exemple, est la deuxième année de la troisième olympiade.

Au départ ces jeux Olympiques ne consistaient qu’en une course d’un stade de 192 m. Mais très rapidement les épreuves se diversifièrent et deux catégories de sportifs furent créées : les juniors et les seniors.

En se développant, les Jeux s’accompagnèrent d’ un véritable programme d’épreuves . Ils se poursuivirent pendant près de 12 siècles, jusqu’à ce que l’empereur Théodose décréta en 393 de notre ère que de tels «cultes païens» devaient être bannis. Il abolit donc les Jeux, manifestations athlétiques et spirituelles suscitant, selon lui, une attention excessive du public.

Une victoire à Olympie assurait à un athlète une gloire qui rejaillissait sur sa cité : au Ve siècle, les odes de Pindare et les statues en bronze de Polyclète ont immortalisé leurs exploits.

Tout le dossier sur l'Olympisme 

 

Fiche de synthèse sur les Jeux olympiques antiques

Partager sur les réseaux sociaux :