Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Tête à modeler répond à vos questions, besoins ...

Tête à modeler répond à vos questions, besoins ... Témoiganges et suggestions envoyés par les parents du site 0.00 sur 5 note basée sur 0 évaluations.

Vous souhaitez réagir ? Écrivez-nous

Questions - Besoins Notre réponse
 
Je voudrais savoir si l'école développe la créativité ou si au contraire elle l'empêche. Merci

La réponse que je vous fais est toute personnelle et n'engage que moi. Pour commencer, la créativité est à la fois une faculté, une façon de penser et de fonctionner, un état d'esprit, une méthodologie et des outils. En théorie, l'école devrait être un lieu où la créativité de l'enfant doit être prise en compte.

Malheureusement, la créativité n'étant pas inscrite dans les priorités de l'éducation nationale, la créativité se résume souvent aux activités créatives et artistiques. Certains faisant l'amalgame entre créativité et activité artistique. Or la créativité est pour moi, la faculté à voir, à appréhender, à imaginer, à organiser, à concevoir les choses de façon différente de ce qui est normalement admis. C'est une faculté humaine applicable à tous les domaines artistiques, mathématiques, physiques … Si l'école ne permet pas actuellement (et sauf exceptions) de développer la créativité des enfants c'est à mon avis pour 4 raisons principales :

  • L'école française est très dogmatique et pyramidale. Le savoir vient des professeurs et non de l'enfant, ce qui va à l'inverse d'une démarche en créativité. L'école part du principe que l'enfant vient apprendre à faire et à savoir-faire. Il apprend par reproduction d'un modèle établi. En mathématique ce qui compte c'est à la fois le résultat qui doit être juste que la démarche qui conduit à ce résultat. Or la créativité suppose l'idée d'une remise en cause de la démarche et des présupposés. Si la démarche actuelle est nécessaire pour l'éducation des enfants, elle devrait se doubler plus souvent de séances d'atelier dans lesquels l'enfant pourrait faire preuve de plus d'initiative, de créativité et pourrait mettre en doute les principes de départ.
  • Les effectifs sont beaucoup trop important pour véritablement faire de la créativité. Au-delà de 12 personnes un groupe n'est pas gérable. ·
  • Pour être utilisés en groupe les démarches, les méthodes et les outils de créativité doivent faire l'objet d'une formation, or les instituteurs et les professeurs ne sont pas formés à l'utilisation de tels outils. Du moins pas dans l'enseignement primaire et secondaire. Certains peuvent avoir suivi de telles formations mais à titre purement individuel. ·
  • Les programmes sont surchargés et laissent peu de place à des techniques d'animation et de formation qui peuvent prendre beaucoup de temps. · Les techniques de créativité ne sont pas inscrites, sous une forme ou sous une autre, au programme, contrairement à ce qui se fait dans certains pays. Elles ne s'appellent pas créativité, mais elles sont utilisées comme outil pédagogique.

 

notre maître de conf nous a demandé si la créativité était une finalité de l'éducation et pourquoi ? alors pourriez vous m'éclairer éventuellement et peut etre me donner un p'tit coup de pouce ? ...

Bien que je sois pour la créativité à 150% je ne pense pas à titre personnel que la créativité doive être une finalité de l'éducation. Elle en est une composante essentielle trop souvent négligée. Je ne prétends pas détenir la science infuse, mais voici quelques pistes ou idées qui pourraient vous aider.

  • Avant toute chose, vous devrez peut-être définir ce qu'on entend par créativité.
  • La créativité est-elle une finalité de l'éducation ou est-elle un outil une méthode utilisée en éducation ?
  • Quelle doit-être la finalité de l'éducation ? Quels sont ses enjeux et quels outils, méthodes doit-on mettre en œuvre pour parvenir à cette finalité ?
  • L'éducation peut avoir plusieurs finalités par exemple :
    • humaine - aider des individus à se construire
    • sociale - intégration de l'individu dans le groupe
    • politique et économique - assurer la survie du système en créant des êtres qui répondent à ses besoins Dans ce cadre comment s'intègre la créativité ?
  • Que produirait un système éducatif ayant comme finalité la créativité ? · Si la créativité est la capacité d'adaptation et de réaction de l'être humain aux modifications de son environnement, alors on peut estimer que la créativité est une finalité
  • Mais la créativité c'est aussi une technique, une méthode, des outils, un état d'esprit qui permet à l'être humain d'être lui-même et de trouver en lui les ressources à tout problème.
  • La société a-t-elle pour vocation de produire des êtres créatifs et uniquement créatifs ?
  • La mise en avant de la créativité n'est-elle pas simplement un effet du "fameux balancier " après une période de rationalité on va vers la créativité qui devient la panacée.
  • Limiter la finalité de l'éducation à la créativité n'est-ce pas une vision restrictive de l'homme et des besoins de la société ?
Partager sur les réseaux sociaux :