Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Tête à modeler répond à vos questions, besoins ....

Tête à modeler répond à vos questions, besoins .... Témoiganges et suggestions envoyés par les parents du site 0.00 sur 5 note basée sur 0 évaluations.


Vous souhaitez réagir ? Écrivez-nous

Questions - Besoins Notre réponse
 Je viens vers vous car je suis confronter à un problème avec mon aînée. Elle
est en CE1 et elle travaille bien. Mais elle se bute pour apprendre les
tables d’addition et je n’arrive pas à trouver une méthode pour qu’elle
arrive à les retenir.
Auriez-vous un « truc »  pour nous aider ?
D ‘avance merci et bravo pour votre site.

Pour répondre à votre besoin concret et précis, Tête à modeler est en train de créer des fiches d’activité sur le thème. Les premières devraient être en ligne dans le courant de la semaine. Voici celles que nous prévoyons :

  • Jeu de quiz autour des additions
  • Jeu de loto des additions
  • Jeu de société utilisant les additions

 

En attendant voici quelques idées qui peuvent vous aider.

 

Les problèmes de mémorisation des tables d'adition et de multiplication par les enfants du primaire sont le plus souvent dus à 3 types de problèmes :

  1. La mémorisation, outre le fait que certains enfants ont plus de difficultés de mémorisation, tous ne mémorisent pas de la même manière. Certains ont une mémoire essentiellement auditive, alors que d'autres ont une mémoire visuelle. D'autres encore ne peuvent pas retenir quelque chose sans l'écrire. La difficulté avec les enfants c'est qu'on a parfois beaucoup de mal à déterminer quel type de mémoire ils utilisent. Vous devez donc varier au maximum les modes de mémorisation par exemple en :

·         Collant un poster  sur le mur de la chambre sur lequel sont présenter toutes les tables d’additions

·         En lisant tous les jours une table d’addition, même sans faire l’effort de mémorisation l’enfant fini par retenir. En pédagogie des adultes, on retient comme principe qu’une nouvelle idée doit être répétée au moins 3 fois pour être enregistrée ! Donc pour apprendre les tables, il n’y a pas de secret il faut répéter. Prenez l’habitude de lire trois fois la même table, en demandant simplement à votre enfant de la lire en même temps que vous.

·         Demandez-lui d’écrire au moins une fois ses tables d’additions.

·         Créez des jeux autour des additions, par exemple reprenez le jeu du quiz  mais faite-le sur une table d’addition (ou plutôt sur la partie la plus difficile) Préparez plusieurs cocottes en papier et demandez chaque jour à votre enfant d’en choisir une avec laquelle vous allez jouer.

 

  1. La manipulation des abstractions. Il est  plus difficile de retenir des tables d’additions quand l’enfant ne maîtrise pas totalement les abstractions mathématiques. Nous vous conseillons donc de « jouer » le plus possible avec les chiffres et les opérations. Jouez avec les aditions en mélangeant les chiffres et les quantités. Tant que l’enfant a besoin de « traduire » le chiffre en quantités il ne maîtrise pas l’abstraction.

 

  1. L’angoisse de l’échec. On l’oublie souvent, mais les enfants sont sujets, comme les adultes au trac et à la peur de l’échec. Cette peur de l’échec peut les paralyser et bloquer leur réflexion. A cela il n’y a que 2 grands types de parades :

·         Le renforcement positif : toujours terminer une séance de travail sur un succès et non un échec. Si votre enfant a buté sur une table difficile faites-lui réciter une table qu’il connaît par cœur. Plus il aura confiance en lui, plus il maîtrisera son stress.

·         Les automatismes. Ses réponses doivent être des réponses réflexes, il n’a pas besoin de réfléchir la réponse sort toute seule de sa bouche. 

Partager sur les réseaux sociaux :