Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

4- Le château de la Belle au Bois Dormant s'endort

4- Le château de la Belle au Bois Dormant s'endort Elle toucha de sa baguette tout ce qui était dans ce château, gouvernantes, filles d'honneur, femmes de chambre, gentilshommes, officiers, maîtres d'hôtel, cuisiniers, marmitons, galopins, gardes, suisses, pages, valets de pied ; elle toucha aussi tou 0.00 sur 5 note basée sur 0 évaluations.

Avec l'aide des fées, le château de la Belle s'endort lui aussi

Le roi ordonna qu’on la laissât dormir, jusqu’à ce que l’heure de se réveiller fût venue. La bonne fée qui lui avait sauvé la vie en la condamnant à dormir cent ans, était dans le royaume de Mataquin, à douze mille lieues de là, lorsque l’accident arriva à la princesse ; mais elle en fut avertie en un instant par un petit nain, qui avait des bottes de sept lieues. La fée partit aussitôt, et on la vit au bout d’une heure arriver dans un chariot tout de feu, traîné par des dragons. Le roi lui alla présenter la main à la descente du chariot. Elle approuva tout ce qu’il avait fait ; mais comme elle était grandement prévoyante, elle pensa que quand la princesse viendrait à se réveiller, elle serait bien embarrassée toute seule dans ce vieux château : voici donc ce qu’elle fit.


Elle toucha de sa baguette tout ce qui était dans ce château, gouvernantes, filles d’honneur, femmes de chambre, gentilshommes, officiers, maîtres d’hôtel, cuisiniers, marmitons, galopins, gardes, suisses, pages, valets de pied ; elle toucha aussi tous les chevaux qui étaient dans les écuries, avec les palefreniers, les gros mâtins de basse-cour, et la petite Pouffe, petite chienne de la princesse, qui était auprès d’elle sur son lit. Dès qu’elle les eut touchés, ils s’endormirent tous, pour ne se réveiller qu’en même temps que leur maîtresse, afin d’être tout prêts à la servir quand elle en aurait besoin. Les broches mêmes, qui étaient au feu, toutes pleines de perdrix et de faisans, s’endormirent, et le feu aussi. Tout cela se fit en un moment ; les fées n’étaient pas longues à leur besogne.

Alors le roi et la reine, après avoir baisé leur chère enfant sans qu’elle s’éveillât, furent touchés à leur tour et ils s’endormirent.

En un quart d’heure, il poussa tout autour du parc, une si grande quantité de grands arbres de petits buissons, de ronces et d’épines entrelacées les unes dans les autres, que ni bête ni homme n’y aurait pu passer.

On ne voyait plus que le haut des tours du château, encore n’était-ce que de bien loin. Ce fut là le dernier tour de la fée pour s’assurer que la princesse dormirait sans rien avoir à craindre des curieux. Dans tout le pays on parla de la belle princesse endormie, les parents racontèrent l’histoire à leurs enfants qui eux-mêmes la racontèrent à leurs enfants. Les princes arrivaient de tous les royaumes alentours pour tenter de percer les ronces qui protégeaient le château mais à peine les branches étaient-elles coupées qu’elles repoussaient de plus belle. Les princes se faisaient de plus en plus rares à tenter de réveiller la princesse endormie.
 

Imprimez le document en PDF du conte de la Belle au Bois Dormant

Imprimer la Belle au Bois DormantImprimer la version courte de la belle au bois dormant

Pour jouer avec l'histoire de la Belle au Bois Dormant vous pouvez aussi imprimer des coloriages sur la Belle au Bois Dormant

Coloriages Belle au Bois DormantVoir les coloriages Belle au Bois Dormant

Partager sur les réseaux sociaux :