Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Anémie et grossesse, anémie de la femme enceinte

Anémie et grossesse, anémie de la femme enceinte Le risque d'anémie est particulièrement important pendant la grossesse. Pour bien se développer, votre futur bébé présente un besoin constant en fer, il ira donc puiser tout naturellement d 5.00 sur 5 note basée sur 1 évaluations.

Le risque d'anémie est particulièrement important pendant la grossesse

Pour bien se développer, votre futur bébé présente un besoin constant en fer, il ira donc puiser tout naturellement dans vos propres réserves. Or les réserves en fer chez une femme sont rarement importantes en raison du sang perdu au moment des règles et de la difficulté qu’a le fer à se fixer dans l’organisme.

Vous risquez alors de subir une carence en fer, ou anémie ferriprive qui aura des conséquences sur votre santé pendant et après la grossesse et sur celle de bébé.

Pour éviter les risques d'anémie il est avant tout nécessaire de :

Le diagnostic de votre anémie pendant la grossesse

Le médecin qui suit votre grossesse vous prescrira quasi systématiquement une prise de sang, et ce d’autant plus en cas de grossesses rapprochées. Le résultat de l’analyse vous permettra de vous situer face au seuil édicté par l’OMS qui diagnostique une anémie chez la femme enceinte. Ce seuil est de 11 g d’hémoglobine pour 100 ml de sang. SI vous vous situez en dessous de ce seuil, vous devrez suivre les conseils de votre médecin qui vous prescrira un supplément médicamenteux riche en fer et vous demandera d’adapter votre alimentation.

Privilégiez l’absorption de fer d’origine animal (viande, abats…) qui se fixe mieux dans l’organisme que le fer d’origine végétale. N’oubliez pas non plus de consommer des folates, vitamines B9 qui aideront le fer à se fixer dans votre organisme (foie, épinards, œufs, légumes à feuilles, agrumes, céréales, maïs, lentilles, œufs, fromages…).

Lire la suite >>

Partager sur les réseaux sociaux :