Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Adapter son mode d'alimentation pendant la grossesse

Adapter son mode d'alimentation pendant la grossesse Changer d'alimentation pendant la grossesse. Pour rester en bonne santé pendant les 9 mois de la grossesse et pour apporter à votre enfant tout ce dont il a besoin pour bien se developper, vous devrez adapter votre mode d'alimentatio 0.00 sur 5 note basée sur 0 évaluations.

Changer d'alimentation pendant la grossesse

Pour rester en bonne santé pendant les 9 mois de la grossesse et pour apporter à votre enfant tout ce dont il a besoin pour bien se developper, vous devrez adapter votre mode d'alimentation. Vous allez devoir marger pour deux, non en quantité mais en en qualité nutritionnelle, votre grossesse est peut-être l'occasion de mieux manger, de manger plus équilibré pour être certaine d'apporter à votre enfant tous les nutriments, vitamines et sels minéraux qui lui seront nécessaire tout en restant en forme.

Adapter votre alimentation pour répondre aux besoins de votre bébé

Bébé a de grands besoins pour se construire et il sera toujours le premier servis, si votre alimentation ne lui apporte pas ce dont il a besoin, il se servira sur vos stocks personnels. Un exemple, bébé à besoin de calcium pour la formation et le développement de ses os, si votre alimentation n'est pas équilibrée et si elle ne comprend pas suffisament de calcium bébé se servira sur le calcium de vos os !

L'évolution de votre bébé au cours de votre grossesse gènère un besoin en énergie accru qui ne peut être satisfait que par une alimentation équilibrée, à vous d'adapter votre mode d'alimentation.

Vous devrez dès lors veiller à votre alimentation en écoutant les conseils de votre médecin qui adaptera votre régime en fonction de l’évolution de votre poids et de vos éventuelles carences.

Adapter son mode d'alimentation pendant la grossesse c'est adopter:

Une alimentation saine et régulière pendant la grossesse

Il est conseillé pendant toute la grossesse de privilégier une alimentation saine, variée & équilibrée et de ne pas sauter de repas pour éviter de rester trop longtemps à jeun. Manger deux collations légères, une le matin et une l’après-midi sont même fortement recommandées. Ainsi vous limiterez au maximum les séances de grignotage ou fameuse ‘envies incompressibles’ de femmes enceintes qui peuvent être à l’origine d’excès lourds à digérer !

Une alimentation mesurée pendant la grossesse : manger deux fois mieux mais pas deux fois plus !

Le besoin moyen en apport quotidien pour une femme qui n’est pas enceinte et qui ne présente pas de problèmes liés à son poids est d’environ 2000 kcal (il s’agit d’une moyenne, ce chiffre est variable en fonction de son activité et des sa morphologie).

Sur toute la période de la grossesse, l’organisme aura besoin , au maximum, de 80 000 Kcal supplémentaires à ces besoins habituels pour répondre aux changements que vit la future maman et son bébé. Soit, là encore en moyenne et de manière fluctuante sur la durée de la grossesse, 150 à 300 kcal supplémentaires/jour. Cela peut sembler assez peu face à l’ampleur de la tâche qui attend le couple mère/enfant !

Plus qu’une alimentation particulièrement enrichie, ce sont donc bien les caractéristiques nutritionnelles des aliments à consommer qui vont intéresser la future maman. Un régime varié et riche en nutriments évitera les carences qui guettent et fatiguent pendant la grossesse.

Une alimentation sûre pendant la grossesse : les gestes du quotidien à adapter

La grossesse n’est pas une maladie, mais cet état demande davantage de vigilance face à sa santé. Tout ce que la maman ingurgite, le bébé en profite, alors ouvrez l’œil et redoublez d’effort dans les gestes d’hygiène :

  • pour les surgelés, respectez avec précision la chaîne du froid,
  • nettoyez votre réfrigérateur deux fois par mois, idéalement à l’eau de javel et veillez à ce qu’il soit à bonne température
  • respectez consciencieusement les D.L.C. (dates limites de consommation) et les modes de conservation et de consommation des aliments
  • ne laissez pas traîner de restes dans votre réfrigérateur
  • lavez-vous régulièrement les mains en cuisinant

D’autres gestes ou habitudes de consommation pourront être recommandés par votre médecin, tels que :

  • laver (voir éplucher) les fruits et les légumes
  • éviter de consommer des viandes et poissons crus et privilégier une cuisson bien à point
  • préférer les fromages à pâte cuite, ainsi que les laits pasteurisés

Demandez lui des précisions sur le régime qui conviendra à votre cas

Lire la suite >>
Partager sur les réseaux sociaux :