Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Les peurs les plus fréquentes sur l'accouchement

Les peurs les plus fréquentes sur l'accouchement Quelles sont les peurs les plus fréquentes sur l'accouchement ? Toutes les femmes ne réagissent pas de manière identique face à la peur de l'accouchement, toutes n'ont pas la même histoire familiale et 0.00 sur 5 note basée sur 0 évaluations.

Quelles sont les peurs les plus fréquentes sur l'accouchement ?

Toutes les femmes ne réagissent pas de manière identique face à la peur de l'accouchement, toutes n'ont pas la même histoire familiale et donc toutes n'ont pas les mêmes peurs liées à l'accouchement lui-même. Nous ne sommes pas égales face aux peurs de l'accouchement. Nous avons toutes une copine qui aborde sereinement la dernière ligne droite, mais si le soir venu vous êtes assaillies par la peur de l'accouchement, rassurez-vous c'est normal !

Parmi les peurs de l'accouchement les plus fréquentes on trouve :

  • La peur de la mort
  • La peur de la douleur
  • La peur d'accoucher d'un enfant malformé ou malade
  • La peur de ne pas être une bonne mère

 

La peur de la mort et l'accouchement

Les femmes meurent de moins en moins des suites de l'accouchement, pourtant quasiment toute femme enceinte a eu un jour ou l'autre peur de mourir en couches. Certes cette peur est liée à l'imagerie populaire remontant à l'époque où l'accouchement était la première cause de mortalité des femmes, mais pas seulement. La naissance, porter la vie en soi nous renvoie consciemment ou non à la mort, la notre ou celle de nos proches. La crainte de perdre son bébé pendant la grossesse est présente tout au long des neuf mois de grossesse, et elle peut devenir de plus en plus forte au cours des dernières semaines. Heureusement lorsque les contractions s'installent nous n'avons plus le temps de penser à la mort.

 

La peur de la douleur

Ne nous leurrons pas, l'accouchement fait mal, il peut même faire très mal, nous le savons toutes, mais avant un premier accouchement, c'est plus la peur d'avoir mal et de ne pas supporter cette douleur qui nous effraie. La douleur de l'accouchement nous est totalement inconnu tant que nous ne l'avons pas vécue. La peur de la douleur est plus forte chez la primipare que chez la mère ayant déjà un ou plusieurs enfants. La douleur n'est pas une fatalité, les femmes qui ne veulent pas souffrir peuvent opter pour la péridurale et il existe de nombreuses techniques qui permettent de dompter la douleur, mais le savoir ne supprime pas totalement la peur que nous en avons.

 

La peur d'accoucher d'un enfant malformé ou malade

Même lorsque tout va bien et qu'il n'y a aucune raison de supposer une malformation, il est normal d'avoir peur de mettre au monde un enfant malformé ou ayant une anomalie. Nous avons toute peur de la malformation qui serait passée inaperçue lors des examens prénataux.

 

La peur de ne pas être une bonne mère

Qui dit accouchement, dit devenir mère et pour le premier enfant une future maman s'interroge nécessairement sur sa capacité à être une mère. "Serais-je capable d'aimer cet enfant à naître ?", "Serais-je à la hauteur ?", "Serais-je comme ma mère ou serais-je capable de ne pas faire les mêmes erreurs qu'elle ?","Serais-je à la hauteur de la responsabilité ?" Plus l'accouchement approche plus une future maman risque de se poser ces questions. Là encore tout est normal et sain.

 

Lire la suite >>
Partager sur les réseaux sociaux :