Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Barriere naturelle contre la grippe

Barriere naturelle contre la grippe La lutte contre la grippe A commence par le renforcement des barrières naturelles du corps. La barrière naturelle a pour rôle d'empêcher la contamination par le virus de la grippe A, elle doit empêcher l 5.00 sur 5 note basée sur 1 évaluations.

Articles du dossier Systeme immunitaire

La lutte contre la grippe A commence par le renforcement des barrières naturelles du corps. La barrière naturelle a pour rôle d'empêcher la contamination par le virus de la grippe A, elle doit empêcher le virus de la grippe A de pénétrer dans le corps humain.

Les barrières naturelles contre le virus de la grippe a sont peu nombreuses, tout simplement par ce que la voies de contamination de la grippe A sont les voies respiratoires qui sont les moins bien protégées de notre corps.

La pratique des gestes d'hygiène de base prennent toute leur importance, ils viennent renforcer les barrières naturelles du corps qui sont trop peu importantes pour empêcher la contamination par le virus de la grippe A. Dès lors la meilleure des prévention est de tout faire pour empêcher le virus d'entrer en contact avec les voies respiratoires que sont le nez et la bouche.

On comprend mieux pourquoi nous voyons de plus en plus de masques sur les bouches des passants. Le masque renforce nos barrières naturelles contre la grippe A. Le masque évite l'inspiration du micro-organisme "grippe a".

 

Quelles sont les barrières naturelles contre la grippe A ?

La première protection naturelle contre la grippe A sont les poils du nez ! Et oui ces poils que nous trouvons tous disgracieux, surtout vus de dessous, sont la première ligne de défense contre le virus de la grippe A.

La seconde ligne de défense contre la grippe A se trouve à l'intérieur des poumons : les bronches de nos poumons sont tapissées d'une muqueuse couverte de poils vibratiles qui ont pour fonction de repousser le virus de la grippe A. Les fumeurs et les personnes souffrant de maladies respiratoires ont une muqueuses en mauvais état avec pas ou peu de cils vibratiles ce qui les rends plus fragiles face à la grippe A.

 

Lire la suite >>
Partager sur les réseaux sociaux :