Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Reaction lente du systeme immunitaire

Reaction lente du systeme immunitaire Si l'action rapide et l'envoie des macrophages ne suffisent pas, le système immunitaire va identifier les corps étrangers (ou antigènes) qui ont pénétré dans le corps et envoyer des "t 5.00 sur 5 note basée sur 1 évaluations.

La réaction lente du système immunitaire est aussi plus efficace

Si l'action rapide et l'envoi des macrophages ne suffisent pas, le système immunitaire identifie les corps étrangers (ou antigènes) qui ont pénétré dans le corps et envoye des "tueurs spécialisés" les lymphocytes et les anticorps.

Si les virus, bactéries et autres micro-organismes étrangers parviennent à infecter les cellules, le système immunitaire met en oeuvre une réaction immunitaire lente. C'est au tour des lymphocytes d'entrer en jeu en produisant des anticorps et en détruisant les antigènes.

L'action lente du système immunitaire face à une infection se fait en 5 points :

  • Repérer et identifier l'organisme étranger
  • Produire les anticorps spécifiques
  • Créer de nouveaux anticorps pour un antigène inconnu
  • Produire des lymphocytes et les cloner
  • Détruire le micro-organisme étranger par les lymphocytes T et B et les anticorps libres.

Deux cas de figures sont possibles : l'antigène est connu du système immunitaire ou il lui est totalement inconnu.

 

L'antigène est connu du système immunitaire

Si le micro-organisme est deja connu, il a été identifié ce qui a généré la production des lymphocytes et des anticorps spécialisés pour le détruire. Il n'est pas nécessaire d'avoir contracté la maladie pour posséder les anticorps, la vaccination permet à l'organisme de créer des anticorps sans avoir été malade.

Le premier acte est l'identification de l'antigène, dès qu'il est identifié l'attaque est lancée :

  • Les lymphocites et les anticorps spécifiques attaquent l'antiègène.
  • Les lymphocytes sont produits en grande quantité.
  • Les lymphocytes T stimulent les lymphocytes B pour qu'ils se clonent (voir l'article complet sur les lymphocytes)
  • Les lymphocytes B produisent et envoient des anticorps libres

 

L'antigène n'est pas connu du système immunitaire

Le processus est le même, mais le système immunitaire doit produire les lymphocytes et les anticorps qui seront capables de détruire ce nouvel antiègne.

 

 

Lire la suite >>

 

Partager sur les réseaux sociaux :