Histoire du calendrier de l'avent

Cette forme de calendrier peu commune nous vient d'Allemagne. En effet, il s'agit ici d'une tradition visant à faire patienter les enfants jusqu'au jour de Noël. De naissance chrétienne, les enfants recevaient, à compter du 1er décembre de chaque année, et durant les 24 jours suivants, des images pieuses chaque matin.

 

A sa source, ce dernier faisait écho à la période de l'Avent, c'est-à-dire à la période durant laquelle les chrétiens se préparèrent à la naissance du Christ, lors de la nuit de Noël.

 

Le calendrier de l'Avent originel est né durant le 19ème siècle. Au 20ème siècle, un éditeur commença à le commercialiser sous la forme d'un véritable calendrier composé d'images colorées sur un support en carton.

 

A LIRE AUSSI : pourquoi fabriquer un calendrier de l'avent ?

 

Puis, après quelques années, des fenêtres ou petites portes furent placées sur ce dernier dans le but de cacher de toutes autres surprises telles que des chocolats. Le calendrier de l'Avent tel que nous le connaissons était alors né. 

 

Aujourd'hui, nous retrouvons des calendriers de Noël sous toutes les formes, ils deviennent plus créatifs et ludiques, s'éloignant parfois du concept même de calendrier. Ils peuvent effectivement prendre la forme de guirlande, de chaussettes, ou de boîtes.

 

D'une origine chrétienne et Allemande, le calendrier de l'Avent symbolise aujourd'hui la fête de Noël, célébration devenue au fil des années profane et familiale.

 

A LIRE AUSSI : Histoire de la couronne de l'avent