La pédagogie Montessori

 

Les principes de la pédagogie Montessori

La libertré : c'est l'enfant qui choisit l'activité qu'il a envie de travailler en toute autonomie.

 

Le respect : il est libre, mais doit respecter les autres, le calme et l'ambiance de travail de la classe en parlant à voix basse notamment.

 

L'auto-discipline : tout travail entamé doit être préparé, réalisé, terminé et évalué. Les supports pédagogiques sont souvent auto-correctifs pour que l'enfant se rend compte de lui-même s'il a réussi l'activité ou non.

 

L'autonomie : L'adulte présent veille à la sécurité et accompagne les enfants pour les "aider à apprendre", mais n'est pas là en tant qu'enseignant omniprésent. 

 

Le goût d'apprendre : Toutes les activités proposées sont liées à la recherche, à la découverte pour apprendre avant toute chose aux enfants, le plaisir d'apprendre par lui-même.

 

 

Qui est Maria Montessori ?

Née en 1870 en italien, Maria Montessori,  docteur en médecine se consacra à l'éducation des enfants "retardés mentaux" avant d'étendre sa pédagogie aux autres enfants et fonda son école à Rome en 1907.

 

 A l'origine, ses travaux et son école étaient destinés aux enfants défavorisés (notamment aux enfants retardés). 

 

>> A lire aussi : les jeux Montessori à fabriquer