Quelle est l'origine de la couronne de Noël ?

Pour représenter cette renaissance, les Romains décoraient leurs maisons de feuillages et branchages de couleur verts incarnant l'espoir et la vie. Puis, afin de symboliser le renouvellement perpétuel de ce cycle de la vie, le peuple germanique tressait des roues de feuillages.

 

Ces roues, ou couronnes, étaient ensuite offertes en cadeau que l'on devait accrocher si elles nous étaient destinées. En apportant cette dernière aux hôtes, ils leur présentaient des vœux de bonne santé.

 

A la suite de cela, les Chrétiens se sont inspirés de cette fête païenne pour les traditions de l'Avent. Ainsi, la roue devient une couronne durant le 16ème siècle, la couronne de l'Avent.

 

Les croyants suspendaient cette dernière au plafond, ou la posaient sur une table, et ornaient cette dernière de quatre bougies marquant les quatre semaines de l'Avent. La tradition était d'allumer une bougie de plus chaque semaine.

 

La popularisation de Noël et de sa couronne a enrichi cette fête d'une toute nouvelle signification : celle de l'hospitalité. Suspendue à la porte, elle diffuse la promesse d'un accueil chaleureux à ceux qui entreraient dans la maison, toujours dans l'esprit et dans la convivialité de Noël.

 

A LIRE AUSSI : où acheter une couronne de l'avent ?