Le vent d'automne de Pierre Menanteau

Le texte de la poésie "Le vent d'automne"

 

Ah! Ce grand vent, l'entends-tu pas ?
L'entends-tu pas heurter la porte ?
A plein cabas il nous apporte
Les marrons fous, les feuilles mortes.
Ah! ce grand vent, l'entends-tu pas ?
Ah! ce grand vent, l'entends-tu pas ?
L'entends-tu pas à la fenêtre ?
Par la moindre fente il pénètre,
Et s'enfle et crache comme un chat,
Ah! ce grand vent, l'entends-tu pas ?
J'entends les cris des laboureurs
La terre se fend, se soulève.
Je vois déjà le grain qui meurt,
Je vois déjà le blé qui lève.
Voici le temps des laboureurs.

 

Pierre Menanteau.

 

 

Imprimer la fiche de la poésie de Pierre Menanteau

 

Cliquez sur l'image pour imprimer la fiche du poème "Le vent d'automne" :

Imprimer la Poésie

 

En savoir plus sur l'auteur du poème "Le vent d'automne"

 

Pierre Menanteau est un poète français né en Vendée en 1895. Une région à laquelle il a beaucoup rendu hommage dans ses oeuvres. Il était enseignant et directeur de l'école normale des instituteurs d'Evreux, puis inspecteur à l'académie de Paris. Il a écrit des contes, a été critique littéraire et peintre.