intolérance au lait - intolérance au lactose

 

L'intolérance au lait apparait après le sevrage

L'idée qu'il n'y a pas d'intolérence au lait maternel est lié au fait que la majorité des personnes développent une intolérance au lactose après avoir été sevré, l'organisme ne produisant plus de lactase. C'est dans l'ordre naturel des choses même si tout le monde n'est pas touché. Certaines personnes continuent de produire la lactase toute leur vie en quantitié suffisante pour ne développer aucune intolérance au lactose. Il est donc logique que votre enfant devienne progressivement intolérant au lait en grandissant.

L'intolérance peut exister dès la naissance

Certains enfants sont intolérants au lait dès la naissance, il faut distinguer l'intolérance au lait congénital et l'intolérance au lait du prématuré. L'intolérance au lait du prématuré est lié à l'immaturité de son système digestif. Rarement, l'enfant est manifeste une intolérance congénitale au lactose, il ne produit pas l'enzyme lactase indispensable à la digestion du lactose.

L'intolérance au lait est variable

La majorité des personnes ne rencontre aucun problème en dessous de 250 ml de lait consommé, d'autres digèreront mieux ou bien les fromages alors que d'autres ne pourront même pas boire un demi verre de lait.