Grossesse molaire, une complication de la grossesse

Grossesse molaire

La grossesse môlaire est une complication rare de la grossesse

Cette complication de la grossesse est rare puisqu'elle ne concerne qu'1 grossesse sur 2 000. La grossesse môlaire est le résultat d'une anomalie de développement des cellules après la fécondation. Les chromosomes de l'ovule et du spermatozoïde sont normaux, mais au lieu d'obtenir 23 chromosomes maternels et 23 chromosomes paternels, les chromosomes paternels sont dupliqués. Le résultat produit est non viable. C'est généralement entre la sixième et seizième semaine de grossesse que les signes d'une grossesse molaire peuvent apparaître.

Il existe deux sortes de grossesses môlaires :

  • la grossesse môlaire partielle
  • la grossesse môlaire totale.

Les symptômes d'une grossesse môlaire

La grossesse môlaire se traduit par des saignements, une augmentation du volume abdominal, des nausées et vomissements et un taux anormalement élevé de l'hormone Beta-HCG.

Retrouvez encore plus d'idées de : Suivi de grossesse

Grossesse molaire, une complication de la grossesse: 4,5 sur 5 415