Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Pour ou contre les aider à faire leurs devoirs

Pour ou contre les aider à faire leurs devoirs Pour ou contre les devoirs à la maison 0.00 sur 5 note basée sur 0 évaluations.

Pour ou contre l'aide aux devoirs

En principe nos enfants ne devraient pas avoir de devoirs à faire à la maison, mais lorsqu'ils en ont faut-il ou non les aider ? Faut-il aussi les aider à apprendre leurs leçons ? Parents, instituteurs, psychologues chacun donne sont avis, la moitié pour et la moitié contre, mais vous, qu'en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis, faites-nous part de votre opinion et votre expérience. Envoyez vos témoignages, ils seront publiés

 Pour les aider 

 

Souvent, les élèves, trop impressionnés par l'autorité du maître ou les éventuelles railleries des autres élèves, n'osent pas poser de questions sur les points restés obscures dans le cours;qui reste dès lors le mieux placé pour apporter le surplus d'informations nécessaire que les parents ? Si tant est, biensûr, que vous participiez à la réalisation des devoirs, car loin de sa salle de classe, la sensation d'en savoir assez ou l'abandon face aux difficultés reste trop facile pour de nombreux enfants.

 

Sophie G 2.10.02

 

 

 

Souvent, les élèves, trop impressionnés par l'autorité du maître ou les éventuelles railleries des autres élèves, n'osent pas poser de questions sur les points restés obscures dans le cours;qui reste dès lors le mieux placé pour apporter le surplus d'informations nécessaire que les parents ? Si tant est, biensûr, que vous participiez à la réalisation des devoirs, car loin de sa salle de classe, la sensation d'en savoir assez ou l'abandon face aux difficultés reste trop facile pour de nombreux enfants

 

Sophie 2.10.02

 

 

 

L'école n'est pas une fin en soi... Ce qui importe est être proche de ses

enfants affectivement et intellectuellement.

Les aider ne signifie pas être pour ou contre faire ses devoirs ! Les aider

c'est les guider tout au long de leur vie et leur apprendre à apprendre,

pour une plus grande autonomie dans leur vie de tous les jours.

Ma fille de 6 ans engage des conversations avec moi sur tout, avide de

questions plus que de réponses...

Le résultat c'est qu'elle est entrée en classe de CP en sachant déjà lire et

écrire, utiliser son ordinateur seule avec ses jeux préférés... Le revers de

la médaille : Elle s'ennuie en classe de CP et déjà l'école ne répond plus à

sa soif d'apprentissage !

Alors que faire ? : continuer sur sa lancée ou la laisser à son sort comme

me le suggère son institutrice pour qu'elle ne prenne plus d'avance sur ses

camarades... Etrange comme choix, n'est-ce pas ! L'école française n'est pas

adaptée ni aux enfants précoces ni aux enfants en difficulté...

Bon courage à toutes et à tous.

M. M&A. 23.09.02

 

 

Je crois qu'aider un enfant à faire ses devoirs est essentiel dans la mesure où on l'encadre bien, plutôt que de faire ses devoirs à sa place. Apprendre à travailler, ça s'enseigne et on peut donner à son enfant envie d'apprendre davantage si on lui rend la tâche agréable par un soutiern approprié. Comme le dit le vieil adage, si on donne un poisson à quelqu'un, on le nourrit pour un jour, si on lui apprend à pêcher, on le nourrit pour toujours.

 

Claude, Montréal

 

Je vote pour les aider sans leur faire tout le travail.

 

14.02.02

 

 

 

À tous les parents qui sont contre. Posez vous donc la questions Pourquoi avez vous eu des enfants si ce n'est pour être avec eu durant leurs apprentissages?? Ce n'est pas de faire les devoirs à leurs place mais de leurs démontrer que ce qu'ils font nous sommes là pour eux. Et durant ce temps, une dynamique parent versus enfant s'instale ainsi qu'un dialogue qui souvent nous apprend les joies, peurs, efforts que notre enfant nous confie.

 

MP 7.02.02

 

 

 

c sur qu'il faut les aidés nous sommes responsables d'eux. C'est a nous de veillé a ce qu'il comprenne leur leçon. Sinon ils ne le demanderont pas et resteront dans l'ignorance s'ils n'ont rien compris. Et en plus ça nous permet de voir ou ils sont rendue a leur apprentissage. Un enfant se doit d'être encadré, par la je dis raisonnablement. 

Marie-Eve 31.1.02

 

J'ai deux enfants de 8 et 11 ans. Même lorsqu'ils n'avaient pas de devoirs (ou de leçons c'est selon) je les ai toujours fait travailler à la maison. Depuis le CE1 ils font chacun une dictée par semaine, 2 heures de mathématique avec leur père par semaine , et tous les mercredi après midi ils apprennent l'anglais. Il me semble que tout cela est indispensable si l'on veut leur donner les meilleurs cartes dans la vie. On ne peut pas se reposer entièrement sur ce qu'ils font à l'école, les classes sont beaucoup trop chargées. 

 

Chaque jour je me félicite de m'invertir autant auprès de mes enfants. Ils sont tous les deux parmi les 3 meilleurs de leur classe.

 

Katy 31.01.31

 

 

 

Bien évidement qu'il faut les aider à faire les devoirs. C'est l'occasion de voir ce qu'ils font à l'école et d'apporter les compléments qui s'imposent. Ce n'est pas lorsque l'enfant rencontre une difficulté qu'il faut s'invertir.

 

Annie 31.01.02

 

 

 

Je suis pour les aider, c'est effectivement le seul moment où on peut vérifier ce qu'ils savent, ce qu'ils font à l'école et voir les lacunes. Mes fils sont en CM1 et 6eme

 

Pierrette 12.01.02

 

 

 

Pour bien sûr ! Si je ne suis pas constamment derrière ma fille de 9 ans, elle ne fait rien. Je dois voir avec elle ce qu'elle doit faire, comment elle peut le faire et je contrôle ce qu'elle fait.

 

Crystelle 12.01.02

 

 

 

Au départ j'étais contre, ce n'est pas mon travail, je me contentais de vérifier si Pierre avait fait les devoirs demandés. Mes voilà les résultats scolaire n'étaient pas là. Alors je me suis plus impliquée dans ce qu'il devait faire et je me suis rendue compte que très souvent soit il n'avait pas compris la leçon, soit il ne comprenait pas ce qui lui était demandé. Alors je me suis mise à faire les devoirs avec Pierre et depuis il travaille beaucoup mieux à l'école, et puis cela nous donne des occasion de dialogue qui avaient tendance à disparaître.

 

Michèle 11.01.02

 

 

 Contre les aider 

 

Contre le fait d'aider l'enfant. Je suis pour la séparation des rôles, les parents n'ont pas à prendre la place de l'école. Si mon enfant rencontrait des difficultés je préfererai faire appel à quelqu'un d'extérieur.

 

14.02.02

 

 

 

Je suis contre car il faut faire confiance à son enfant. Si on les aide c'est surtout pour se rassurer, mais le plus important c'est quand même que l'enfant apprenne à se faire confiance et à se débrouiller seul.

 

14.02.02

 

 

 

Aider les enfants à faire leurs devoirs n'est pas leur rendre service, comment feront-ils lorsqu'on ne sera pas là ? Il est temps qu'ils apprennent à se prendre en charge seuls.

 

Je ne comprends pas tous ces parents qui font les devoirs avec et parfois à la place de leurs enfants. Cela les avance à quoi ?

 

Thérèse 31.01.02

 

 

 

Pourquoi devrait-on faire les devoirs avec eux ? Il me semble que nous ne pouvons pas confondre les genres, tout ce qui est scolaire concerne l'instituteur, mais je ne peux pas être à la fois une maman et une institutrice.

 

Arlette 30.01.02

 

 

 

Je suis absolument contre, d'abord les enfants n'ont pas a avoir de devoirs à la maison.

 

Pierre 28.01.02

 

 

 

Je suis du Danemark et je considère que c'est à mon enfant de se débrouiller, de s'assumer et de se prendre en charge. Je ne peux pas faire son travail à sa place et plus vite il apprend à devenir autonome, mieux ce sera pour lui.

 

Les autres mères à l'école ont tendance à faire tout pour eux, mais ce n'est pas leur rendre service. 

 

Chrysten 13.01.02

 

 

 

Contre Il semble nécessaire de faire le point et de poser les questions

correctement : les devoirs ECRITS sont interdits à l'école primaire, et ce

depuis fort longtemps... Je n'ai malheureusement pas la date en tête.

Donc, comment aider un enfant à faire quelque chose d'interdit ? N'est-ce

pas l'inverse de ce que toute éducation doit fournir, et en premier lieu le

respect de la loi.

Il y a, bien entendu, les leçons à apprendre, les poésies et parfois, la

curiosité à éveiller : en se rendant au musée, à la bibliothèque, dans les

bois... En confectionnant un gâteau avec lui ou aussi en lui fichant un peu

la paix et en respectant le jardin secret qu'il se construit quand il joue.

Montrons leur plutôt qu'il y a du plaisir à trouver dans l'apprentissage.

Soyons à leur écoute quand ils rentrent de l'école, non de manière parfois

inquisitrice en les questionnant sur ce qui a été fait ou qu'ils ont à

faire, mais en écoutant ce qu'ils ont compris...

Ayont un peu d'humilité également : enseignant, c'est une profession, pas un

passe-temps. Parent, c'est un état qui implique des devoirs, certes... Mais

envers les enfants qui nous ont rendu mère ou père !

Quant à ceux qui se réjouissent de voir leurs enfants premiers en classe,

rappelons leur que c'est là une satisfaction vaine puisqu'il y a bien

longtemps que les classements n'existent plus !

 

Guilaine 16.10.02

 

 

 

 

 

 

Partager sur les réseaux sociaux :