La petite fille et les allumettes

La petite fille et les allumettes

La petite fille et les allumettes ou la petite marchande d

C’était la veille du jour de l’an, une petite fille à la tête et aux pieds nus cheminait au milieu du froid et de l’obscurité. Elle avait dans son tablier une grande quantité d’allumettes, mais c’était une mauvaise journée pour la petite marchande d’allumettes. Pas d’acheteurs et donc pas le moindre sou. La petite fille aux allumettes avait bien faim et bien froid, pourtant la pauvre petite n’osait pas rentrer chez elle.

Alors elle s’assit dans la ruelle entre les deux maisons. Et si elle frottait une allumette pour se réchauffer ? La petite fille frotta l’une de ses allumettes contre le mur pitch ! En brûlant, la flamme chaude comme une petite chandelle lui donna l’illusion qu’un feu magnifique brûlait dans un poêle. La petite fille brûla une seconde allumette qui brilla en laissant voir à la petite marchande d’allumettes une table de banquet … La petite fille brûla trois allumettes, quatre … jusqu’il n’en resta plus qu’une et sa grand-mère l’emmena avec elle. Pour connaître toute l’histoire de la petite fille et les allumettes, il suffit de lire le conte d’Andersen dans son intégralité. Ce beau et triste conte de Noël s’appelle aussi la petite marchande d’allumettes.

Retrouvez encore plus d'idées de : Contes Andersen

La petite fille et les allumettes: 4,5 sur 5 415