Newsletter Boutique

Comment savoir si un siège auto est homologué ?

4 informations obligatoire sur l'homologation

Un siège auto homologué doit impérativement porter une étiquette contenant 4 informations :

  • Le numéro d’homologation
  • La catégorie généralement c’est la catégorie « universel » qui est indiquée si le siège peut être monté dans tout type de véhicule, à contrario la mention «non universel» limite le type de véhicule sur lequel le siège peu être installé.
  • le numéro du pays ayant demandé l’homologation, ce numéro est précédé d’un grand E pour tous les pays de la communauté européenne. Les sièges auto homologués en France portent le numéro E2
  • Le groupe auquel appartient le siège auto : groupe 0groupe 0+groupe 1,groupe 2 et groupe 3

 

imprimer le documentImprimer la page
 

Assurance auto et siège auto ?

Un enfant se doit d’être dans un siège auto adapté jusqu’à ses 10 ans. Maintenant, cela peut poser un souci, si vous avez une voiture 5 places et 3 enfants âgés de moins de 10 ans. Installer 3 sièges autos à l’arrière de votre véhicule peut vite devenir compliqué. Si vous avez besoin d’en savoir plus sur la loi, il vous faudra consulter celle du 10 janvier 1992. Si votre enfant ne se trouve pas dans son siège auto, vous risquez une amende de 135 euros si tout va bien, et des séquelles pour votre enfant en cas d’accident. Quoi qu’il en soit, votre siège auto devra être homologué et adapté à la morphologie de votre enfant pour qu’il soit pleinement efficace. Un enfant de moins de 15 mois, devra notamment avoir un siège qui se fixe dos à la route. Au niveau des catégories, le 0 et 0+ concerne les enfants de moins de13 kg. Si vous choisissez une nacelle, celle-ci devra avoir un filet anti-éjection. La catégorie 1 concerne les enfants entre 9 à 18 kg. La catégorie 2, c’est pour un poids de 15 à 25 kg, et la catégorie 3, pour le 22 à 36 kg. Tout cela a effectivement un coût et les assurances ne participent pas à cet achat. Par contre, la question de l'assurance auto est à étudier car certaines proposent de vous rembourser tout ou en partie, en cas de vol ou d’accident. Vous le trouverez sous le nom de garantie des équipements, ou garantie des accessoires, ou garantie du contenu du véhicule ou encore garantie des effets personnels. Bien entendu, vous devrez avoir conservé votre facture d’achat. Si vous n’êtes pas dans une zone risquée et que vous n’avez pas eu d’accident jusque-là, vous pouvez vous poser la question de choisir cette option, car elle a un coût. Est-ce vraiment rentable par rapport au prix du siège auto ?