Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Aménager un espace de travail pour l'enfant

Aménager un espace de travail pour l'enfant e manque de place ne permet pas souvent d'installer un espace de travail idÈal, mais avec un peu de concessions, d'astuce, imagination, de bricolage et beaucoup d'amour chaque parent pourra trouver des solutions. 0.00 sur 5 note basée sur 0 évaluations.

Délimitez les espaces de travail

Le manque de place ne permet pas souvent d'installer un espace de travail idéal, mais avec un peu de concessions, d'astuce, d'imagination, de bricolage et beaucoup d'amour chaque parent pourra trouver des solutions s'inspirant de la situation idéale qui permettront à leur enfant de bénéficier d'un cadre favorisant un meilleur travail et une meilleure concentration.

Pour vous y aider, voici quelques suggestions. Si vous avez mis en place des solutions nouvelles qui marchent, faites nous en part en témoignant. 

Si le problème vous semble insoluble ou s'il vous décourage, contactez-nous, nous tenterons de répondre au mieux à vos besoins.

Voici 5 idées pour vous aider :

 

Délimitez les espaces de travail

Trouvez une astuce pour transformer la chambre en lieu de travail (les séparations symboliques peuvent efficacement remplacer les séparations réelles) vous pouvez par exemple :
  • Mettre un rideau autour du lit et demander à l'enfant de le fermer avant de commencer à travailler. Cet acte symbolique permet, dans la tête de l'enfant, de changer la destination de la pièce qui de chambre à coucher devient pièce de travail. 
  • Installer un paravent pour dissimuler le lit
  • Installer une tringle au plafond avec un rideau à tirer pour séparer une pièce en deux
  • Installer un store au mur. En tirant sur les liens, l'enfant escamote au moins en partie son lit
  • Préférer les meubles "gain de place" comme le lit escamotable ou le lit surélevé avec un espace de travail au sol
  • Divisez la pièce en utilisant les meubles : une étagère ouverte peut séparer une pièce en deux tout en offrant un espace de rangement et en laissant passer la lumière
  • Délimiter l'espace au sol avec un marquage différent, avec des revêtements différents; un à deux mètres carré de parquet flottant peuvent être simplement posés sur le sol, lorsqu'il s'y trouve l'enfant dispose de repères physiques qui lui rappellent que le lieux change de destination.
  • Utiliser des plantes vertes pour délimiter la pièce
  • Installer sur la porte de la chambre un panneau ou une pancarte indiquant si la pièce est considérée par l'enfant comme lieu de travail ou de repos et de jeu. Avant de travailler l'enfant change le pancarte

 

Prévoyez un système pour fermer son espace de travail lorsqu'il a terminé. 

L'enfant comme l'adulte a besoin de savoir son travail protégé en son absence. Il a aussi besoin de pouvoir laisser en suspens des travaux non achevés, sans s'exposer aux reproches de ses parents qui lui demandent de ranger sa chambre.

Fermer son espace de travail permet à chacun d'être satisfait.

  • préférer les meubles escamotables comme les armoires bureau. Fermé, c'est une armoire mais l'ouverture des portes révèle un vrai bureau.
  • inverser les solutions proposées pour escamoter le lit.

 

S'il n'est pas possible d'installer un lieu de réflexion, production et rencontre dans la même pièce, installez-les sur plusieurs endroits dans la maison. Si l'enfant ne peut pas disposer d'un espace de travail fixe et personnel, il doit impérativement posséder un espace de rangement personnel. Prévoyez-le à roulette afin qu'il puisse suivre les déplacements de votre enfant. Les caissons à tiroirs prévus pour être glissés sous les bureaux conviennent parfaitement. Votre enfant retrouvera toujours ses affaires rangées et immédiatement disponibles quelque soit la pièce où il travaille.

 

Le lieu de réflexion, de travail intellectuels 

Doit être installé dans un endroit calme et sans passage : chambre, bureau des parents, salon à condition que l'espace soit bien marqué et que l'enfant y soit seul. Ce peut aussi être la cuisine à condition que personne n'en ai besoin pendant l'utilisation. 

Rien n'est plus perturbant pour un enfant que les intrusions de personnes dans son espace de travail. Il n'a alors qu'une envie : se joindre aux activités familiales.

Si votre enfant travaille dans des pièces de vie commune, vous devez impérativement définir des règles de fonctionnement pour qu'il puisse y travailler dans le calme. Si par exemple, votre enfant s'installe dans la cuisine pour travailler de 5 à 6 h, vous devez obtenir de tous les membres de la famille qu'ils n'utilisent pas la cuisine durant cette heure.

De même, la chambre des parents peut tout à fait devenir le lieu de travail de l'enfant, mais, voici 4 règles à respecter pour permettre à l'enfant d'y travailler en toute sérénité :

  1. L'espace utilisable par l'enfant doit être clairement délimité. Il doit pouvoir l'utiliser en toute autonomie et sans risque de reproche. C'est donc à vous de vous arranger pour qu'il soit disponible.
  2. La chambre des parents perd sa qualité de chambre des parents pendant que l'enfant y travaille :
    • pas question de venir chercher la petite veste oubliée
    • pas question d'y ranger son linge pendant que l'enfant y travaille
    • on frappe avant d'entrer
  3. Placez une pancarte sur la porte afin d'indiquer à toute la famille que cette pièce est le lieu de travail de l'enfant
  4. L'enfant doit rendre l'espace de travail dans son état initial

 

Le lieu d'échange et de rencontre 

Peut être installé dans une pièce plus conviviale, comme le salon de la maison.

Il ne s'agit pas transformer son salon, mais d'en faire le lieu symbolique ou l'enfant peut travailler avec d'autres personnes (de la famille ou non, adultes ou enfants) sans être dérangé et perturbé.  

  • Dans ce cas prévoyez un système symbolique qui prévient les autres membres de la maison de l'utilisation de la pièce comme lieu de travail et trouver une astuce pour protéger la pièce du regard des autres. Vous pouvez par exemple installer un paravent.
  • Installez un système de planning de réservation de la pièce pouvant être affectée au travail de l'enfant. Celui-ci peut s'assurer à l'avance que cette pièce sera libre pour son travail. Un peu comme pour les réservations de salle de réunion dans les entreprises.
  • Si cette pièce n'est pas libre, envisagez avec l'enfant les solutions de repli. Ne demandez pas à votre enfant de remettre à plus tard un travail collectif ou d'échange sous prétexte qu'il n'y a pas de pièce disponible
  • Transformez la chambre bureau en lieu de réflexion en jouant avec le mobilier. Transformez le lit en banquette, installez devant une table basse, des poufs, des fauteuils et la chambre change de destination et devient un salon de réflexion.

 

Généralement, le lieu de production 

s'accommode assez bien du passage ou du partage de la pièce avec des personnes ayant des activités très différentes.

En revanche, il faut veiller à ce que l'installation de l'enfant et de son travail en cours ne soit pas dérangé physiquement, vous devez donc offrir à l'enfant un espace disponible pour toute la durée du travail de production. Ce lieu de production peut être installé dans :

  • la cuisine
  • une partie du salon
  • une cave
  • un garage
  • un grenier
  • un abris de jardin
  • un placard aménagé avec une grande planche de travail
  • une partie du bureau des parent
imprimer le documentImprimer la page
Partager sur les réseaux sociaux :