Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Les facteurs agravants au coup de soleil

Les facteurs agravants au coup de soleil Les facteurs agravants au coup de soleil 0.00 sur 5 note basée sur 0 évaluations.

Le coup de soleil est d'autant plus à craindre que la quantité de rayons ultraviolets arrivant au contact de la peau sera plus importante, ce qui est le cas :

  • En altitude : la quantité d'UVB arrivant au contact de la peau augmente environ de 4% tous les 300 à 400 mètres
  • Entre 11 heures et 14 heures : le soleil est alors au zénith, la traversée de la couche d'atmosphère est plus courte donc la part de rayons ultraviolets qui arrivent sur la surface de la terre est plus importante.
  • Aux tropiques et à l'équateur : la traversée de la couche d'atmosphère est plus courte donc la part de rayons ultraviolets qui arrivent sur la surface de la terre est plus importante.
  • Par ciel clair : les ultraviolets ne sont pas ou très peu filtrés par les nuages
  • Sur les surfaces augmentant la réverbération comme la neige, le sable, l'eau et plus généralement tous les sols blancs ou clairs.

Attention ! Il est aussi possible d'attraper un coup de soleil par temps nuageux. Les rayons solaires ne sont pas totalement filtrés par la couche nuageuse. Les différents types de nuages ne filtrent pas tous de la même manière. Un voile nuageux d'altitude, n'arrête que 5 à 10 % des UV. Ils donnent une fausse impression de sécurité car la température et la luminosité diminuent plus fortement. Une couche nuageuse d'altitude moyenne arrête 30 à 70% des UV. Seuls les gros nuages sombres, de basse altitude stoppent la totalité des UV.

 

Lire la suite

 

Partager sur les réseaux sociaux :