Réduire le coût énergétique de son assiette

La démonstration est donc simple, consommer en hiver un pot au feu sera moins consommateur d’énergie que de consommer un filet de bœuf d’Argentine aux haricots verts frais.

La note de carburant pour que ces produits arrivent dans notre assiette sera réellement disproportionnée. Se faire quelques plaisirs alimentaires avec des fruits ou des aliments « exotiques » sera d’autant plus appréciable que le reste de l’année nos menus feront la part belle aux aliments locaux de saison.

Lire la suite >>