Newsletter Boutique

Déconfinement des enfants :

 

Article rédigé et édité le 13/05/2020, sous réserve des ajustements décidés par chaque municipalité et par chaque établissement scolaire . Nous mettrons à jour cet article avec les prochaines informations officielles.

 

cet article répond aux questions sur le déconfinement des enfantS  :

#Section par section : comment va se passer le déconfinement ?

#Quelles mesures sanitaires seront prises pour le retour à l'école ?

#Pourquoi ouvrir les écoles en premier ?

#Ecolore et volontariat : est-ce vraiment pour tout le monde ?

#Comment rassurer les enfants inquiets ?

#A propos de cet article...

 

 

Déconfinement des enfants : pas toutes les classes, pas tous en même temps !

 

La première chose à retenir, c'est que tous les enfants ne vont pas reprendre l'école en même temps. Le déconfinement des enfants s'étale sur 3 semaines. L'accueil des plus petits est de nouveau possible, mais limité. les primaires reprendront progressivement, les collégiens devront encore attendre et les lycéens ne reprendront probablement pas avant Septembre. Voici une infographie qui vous résume les prochaines échéances. De notre côté, nous vous proposons également un point détaillé, section par section.

 

Infographie trouvée sur site "Le parisien" le 28 avril 2020

 

 

crèches : accueil limité à 10 enfants ?

 

Les crèches vont ré-ouvrir le 11 mai avec un accueil limité à des groupes de 10 enfants maximum. Le personnel encadrant portera un masque de protection Grand public, mais pas les enfants de moins de 3 ans. Edouard Philippe a confirmé que les enfants de soignants, de professeurs et les métiers ne pouvant s'exercer en télétravail sont prioritaires.

 

maternelles : ré-ouverture progressive et pas de masque pour les moins de 3 ans

 

Les maternelles de petite, moyenne et grande section pourront à nouveau se rendre dans leurs écoles progressivement à partir du 12 mai. Une ré-ouverture sur la base du volontariat. Les enseignants ont repris la veille. Au niveau sanitaire, le personnel encadrant devra porter un masque de protection Grand public, mais pas les enfants !

 

primaires : masques pour tous et volontariat

 

Pour les primaires du CP au CM2, la réouverture des classes est également très progressive et sur la base du volontariat. Les écoles sont ouvertes depuis le 12 mai pour les enfants et la veille pour les enseignants. Les établissements doivent adapter l'accueil et caler l'enseignement en prenant en compte les mesures sanitaires. Tous les enfants devront porter un masque.Se pose encore parfois la question des moyens qui vont être mis à disposition des encadrants comme les masques ou le gel hydroalcoolique.

 

collèges : réouverture très progressive à partir du 18 mai

 

Ce sont les 6e et les 5e qui reprendront les premiers et uniquement dans les départements où la circulation du virus est faible. Le port du masque sera obligatoire pour les enfants comme les enseignants et l'école devra s'adapter pour se caler aux mesures et gestes barrières

 

lycées : ils devraient rester fermés 

 

Les lycées resteront fermés jusqu'à nouvel ordre. Une décision sera prise fin mai pour les ados. Il se peut que les plus grands ne reprennent pas d'ici fin juin mais si un déconfinement est acté à ce moment là, ce seront les lycéens en filières professionnelles qui reprendront les cours les premiers !

 

 

 

Quelles mesures sanitaires sont prises pour le retour à l'école de nos enfants ?

 

Dans sa première allocution du mardi 28 avril, le premier ministre Edouard Philippe avait déjà annoncé quelques mesures sanitaires :

  • Pas plus de 15 élèves par classe
  • Une vie scolaire tournée sur le respect des gestes barrières
  • Distribution de gels hydroalcooliques.
  • Les enseignants devront porter un masque quans les distances ne peuvent pas être respectées

 

Le gouvernement a diffusé son Protocole sanitaire début mai. Un protocole très strict qui a été envoyé aux écoles maternelles et élémentaires. En plus des gestes barrières élémentaires, les écoles vont devoir s’adapter en peu de temps pour appliquer l’ensemble des mesures.

 

"cinq fondamentaux" pour respecter le protocole sanitaire officiel : 

  • La distanciation sociale
  • Les gestes barrière
  • Pas de brassage des élèves
  • Le nettoyage et la désinfection des locaux et du matériel
  • La pédagogie et la communication

 

Commet ça va se passer concrétement ?

 

Les masques :

Le masque est obligatoire pour le personnel encadrant seulement. Pour les enfants, seuls les collégiens devront s'y soumettre. Le masque est proscrit pour les maternelles et non recommandé pour les enfants de primaire. Ces derniers pourront s’équiper s’ils le souhaitent. Il appartiendra alors aux parents de fournir les masques aux enfants. Les Directeurs auront par contre  des masques à disposition pour les cas particuliers.

 

LE NETTOYAGE et l'aération des salles de classe

Les salles de classes devront faire l’objet d’une désinfection ou d’un bon nettoyage excepté les salles restées fermées plus de cinq jours qui pourront se contenter du protocole habituel. L'aération sera obligatoire pendant 10 minutes minimum avant l’arrivée des élèves et à chaque récréation ou pause, puis le soir pendant le nettoyage.

 

L'arrivée à l'école :

Voici les mesures prioritaires pour gérer l'arrivée des enfants dans l'établissement :

    • Les parents doivent prendre la température des enfants tous les matins. En cas de symptômes ou de fièvre de plus de 37,8°C. L’enfant devra rester à la maison.
    • Les parents ou accompagnants de peuvent pas rentrer dans l’enceinte de l’établissement.
    • Les arrivées sont échelonnées pour éviter les regroupements à l’extérieur de l’établissement et éviter que des enfants de différentes sections ne se croisent.

    • Les enfants doivent se laver les mains en arrivant à l’école, mais aussi avant et après chaque récréation, après chaque passage aux toilettes ou après s’être mouchés, dans le respect des gestes barrières

 

Organisation des classes :

 

  • La distanciation sociale doit être respectée : 1m entre les élèves dans toute l’école !  Et cela vaut pour les couloirs, la cour de récréation, la cantine et les salles de sieste.
  • Les enfants doivent éviter de se prêter du matériel, des jouets ou se toucher sans désinfecter l'objet au préalable
  • Les groupes d'enfants doivent éviter de se croiser la journée également. Des parcours flêchés dans l’enceinte de l’établissement ainsi que des nouveaux plannings sont mis en place.

 

comment sont gérés le sport ou la récréation  ?

Pour permettre aux enfants de se défouler, de jouer et de suivre une éducation physique et sportive, il faut composer avec quelques règles :

  • Les jeux de ballons et de contacts sont interdits. Pas de foot, pas de judo et pas de jeux qui nécessitent de partager du matériel
  • Niveau sport : l’endurance est privilégiée. D’autres jeux comme les mimes ou les devinettes sont proposés

 

Et la cantine dans tout CELA ?

Les repas à la cantine sont servis en respectant la distanciation sociale ou en classe quand cela n’est pas possible. Des paniers repas ou des pique - niques en extérieur sont envisagés.

 

Les activités manuelles et culturelles

Elles sont tellement importantes pour le développement moteur et culturel de nos enfants ! Elles sont proposées, mais elles font  l'objet là aussi d'ajustements importants :

  • Le matériel pour les activités créatives doit être jetable.
  • Tout livre consulté doit être mis au repos 4 jours.

 

Les établissements ont reçu ce protocole et tentent de s'adapter et d'innover pour accueillir les enfants dans de bonnes conditions et dans le respect des mesures dictées par ce protocolre sanitaire. Il est désormais de la responsabilité des Directeurs et des enseignants de décider du rythme et des supports qu'ils utiliseront en fonction des ressources dont ils disposent. Le Gouvernement a précisé que les parents sont en mesure depuis quelques jours de connaître le rythme et l'organisation mise en place par l'établissement de leurs enfants.  

 

 

Comment informer et apprendre les gestes barières aux enfants ?

 

Le Gouvernement a sollicité des professionnels de l'enfance pour qu'ils inventent des chansons, des outils pédagogiques et des kits de communication à destination des enfants. Objectif : leur permettre de bien comprendre et d'appliquer les mesures et les gestes barrières avec des supports ludiques. 

 

 

Pourquoi ouvrir les écoles  ?

 

Officiellement, le Gouvernement souhaite diminuer les inégalités sociales et permettre une instruction à tous les enfants. Les problèmes d'accès au numérique ou le manque de connaissances ou de temps de certains parents sont des facteurs d'inégalités grandissants dans l'apprentissage des savoirs.

 

Cette décision soulève aussi une réalité économique. En remettant les enfants à l'école, on « libère » aussi certains parents qui peuvent à leur tour retourner travailler, produire, vendre et consommer pour relancer la machine économique française. Mais est-ce qu'on va envoyer vraiment nos enfants "au front" comme certains le pensent ?

 

Cette décision est tout à fait mesurée et repose également sur les rapports du Conseil Scientifique. L'expérience que nous avons de ce virus montre que le risque de maladies graves, de complications et de décès est infime chez les enfants. Les enfants sont donc la population la moins à risque et celle qui peut être déconfinée en premier.

 

Les pédiatres sont d’ailleurs très majoritairement favorables à une reprise de l'école pour les enfants qui ont besoin de se développer et de partager la vie en société. la Dre Caroline Quach-Thanh, pédiatre, microbiologiste-infectiologue répond à une interview assez complète sur le sujet pour le site "L'actualité"

 

Les enfants peuvent par contre être porteurs du virus, sans avoir de symptômes ! C'est pourquoi les gestes barrières doivent être respectés à l'école et la prudence reste de mise à la maison. Pensez à mettre en place une petite routine de retour de l'école : on enlève ses vêtements, on se lave bien les mains et on surveille bien sa température ! La prévention avant tout !

 

 

 

Déconfinement des enfants : place au volontariat, vraiment ?

 

Apartir du 12 mai, chaque parent peut choisir de garder son enfant à la maison ou de l'amener à l'école. Pour un retour progressif, le Gouvernement a donc misé sur le volontariat. Les familles qui choisissent l'école à distance ont l'obligation de dispenser l'enseignement scolaire comme le stipule la loi.

 

Cette question du volontariat interroge de nombreuses familles qui devront reprendre le travail et qui sont  donc "obligées" de remettre leurs enfants à l'école.

 

Pour tenir l'impératif de 15 élèves par classe, il n'était pas possible de faire reprendre tous les enfants en même temps. Cela permettra aussi de fragmenter ce retour à l'école et de tenir un peu mieux les impératifs sanitaires.

 

 

 

Comment rassurer les enfants face à ce retour à l'école ?

 

Les enfants seront majoritairement très heureux de pouvoir sortir de la maison, bouger et retrouver leur école et leurs copains. Vous verrez que vous aurez moins de mal à leur expliquer les choses que lors du confinement. Ceci dit, il faudra bien les sensibiliser et responsabiliser les plus grands !

 

«La plupart des enfants sont très heureux (...), en particulier ceux qui étaient coincés en appartements dans les grandes villes.»

Florence Millot pour le journal "Madame "

 

Il faut quand même vous assurer de la façon dont ils prennent cette nouvelle et du souhait premier de votre enfant. Vous vous rendrez vite compte de son impatience ou de son inquiétude. Vous saurez très vite s'il faut le rassurer, l'accompagner, freiner son enthousiasme et donc plutôt le responsabiliser.


Pour les petits inquiets, essayez de vous projeter avec lui sur le déroulé de cette rentrée inhabituelle et de l'écouter pour identifier la peur en lui. La peur peut être la séparation familiale, le retour dans un environnement anxiogène déjà avant le confinement ou le virus en lui-même. Florence Millot, pédiatre et virologue évoque bien les recours à l'imaginaire possibles comme solution dans cet article publié sur le site «Madame».

 

Dans tous les cas, essayons de ne pas projeter nos propres angoisses sur les enfants et de leur expliquer concrètement les mesures mises en place. On ne le dira jamais assez : que ce soit pour vous, comme pour les enfants, pensez surtout à limiter le temps passé devant les écrans et à ne pas regarder avec eux les chaînes d'infos en continu, souvent facteurs de stress chez les enfants comme pour vous.

 

Et surtout, pas de relâchement, respectez kes mesures barrières  et continuez à prendre bien soin de vous et de vos proches.

 

La Rédaction de Tête à modeler

 

 

A propos de cet article : comme à notre habitude, nous prenons le temps pour essayer de vous informer au mieux. Nous avons donc attendu les informations officielles avant de publier cet article. Notre objectif ? Ne pas faire circuler de fausses informations ou communiquer un flux massif de questions sans réponses particulièrement anxiogènes. Cet article a été rédigé par notre collaboratrice Emilie Lepoivre en date du 06/05/2020. Il sera mis à jour régulièrement.