Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Les saignements et la fausse couche

Les saignements et la fausse couche Les saignements peuvent être une fausse couche. Si les saignements pendant la grossesse sont abondants, s'ils ressemblent aux saignements des règles et s'ils sont accompagnés de caillots de sang et de douleurs abdominales, 2.00 sur 5 note basée sur 1 évaluations.

Les saignements peuvent être une fausse couche

Si les saignements pendant la grossesse sont abondants, s'ils ressemblent aux saignements des règles et s'ils sont accompagnés de caillots de sang et de douleurs abdominales, il est fort probable que vous êtes en train de faire une fausse couche. La fausse couche n'est rien d'autre qu'un avortement spontané. La fausse couche est plus fréquente qu'on ne croit, certaines passent même totalement inaperçues car se produisant tout au début de la grossesse et alors que la femme ne se sait pas encore enceinte.

Dans 50 à 70% des cas la fausse couche est causée par une anomalie de l'oeuf qui peut être non fécondé, on l'appelle un oeuf clair, ou par une malformation d'origine chromosomique importante.

Certaines fausses couches sont liée à la future mère qui peut connaître un desquilibre hormonale ou une malformation de l'utérus. Enfin une fausse couche peut être provoquée par une maladie de la mère ou un virus. Une simple infection urinaire peut être à l'origine d'une fausse couche.

Une fausse couche se traduit par des saignements importants et elle débouche généralement par l'expulsion naturelle de l'oeuf, mais lorsque la fausse couche se produit tardivement dans la grossesse elle s'apparente plus à un accouchement qui malheureusement ne débouche pas sur la venue d'un enfant vivant.

Bien que la fausse couche soit assez fréquente elle n'en reste pas moins traumatisante physiquement mais surtout psychologiquement. Plus la grossesse est avancée plus la fausse couche est difficile à vivre, mais de nombreuses femmes font 2 à 3 fausses couches avant de connaître la joie d'une grossesse sans incident.

Tout saignement doit faire l'objet d'une consultation médicale, seul le médecin sera en mesure d'identifier les causes de la fausse couche et de décider des suites à donner.

Partager sur les réseaux sociaux :