Tête à Modeler, le site des activités créatives pour vos enfants.


Partager sur les réseaux sociaux :

Comment choisir ma préparation à l'accouchement complémentaire

Comment choisir ma préparation à l'accouchement complémentaire Il n'existe pas une mais des préparation à l'accouchement ? D'une femme à l'autre, la préparation à l'accouchement prend une place plus ou moins importante pendant la grossesse. Certaines femmes vivent ce nouvel état comme un passage obligé vers la 0.00 sur 5 note basée sur 0 évaluations.

Comment choisir la préparation à l'accouchement complémentaire qui me correspond ?

Aptonomie et préparation à l'accouchement

L’aptonomie : vous voulez davantage entrer en connexion avec votre enfant, prendre conscience de sa présence avant sa naissance, et développer un langage sensoriel avec lui : Choisissez l’aptonomie, appelée aussi science du toucher. Par des caresses, une méthode d’apposition des mains sur votre ventre, vous établirez un contact unique avec votre enfant.

 

Yoga et préparation à l'accouchement

Le yoga : vous souhaitez faire travailler votre musculature en douceur, apprendre à respirer et vous détendre : Choisissez le yoga, pas pour sa dimension spirituelle mais pour ses exercices tout en douceur adaptés à votre état.

Sophrologie et préparation à l'accouchement

La sophrologie : vous cherchez à la fois à vous recentrer sur l’enfant que vous portez et à vous relaxer musculairement : Choisissez la sophrologie qui vous permettra d’atteindre un état de relaxation favorisant une concentration sur votre bébé, un dialogue. Cette méthode vous aidera également à vous concentrer sur la tâche à accomplir au cours de l’accouchement.

Piscine et préparation à l'accouchement

La piscine : vous avez besoin d’alléger vos douleurs dorsales, d’oublier votre poids, d’apaiser vos tensions musculaires, de muscler vos abdominaux et de renforcer la tonicité de votre périnée : Choisissez la préparation à l’accouchement en piscine.

Pour toutes ces pratiques, n’oubliez pas au préalable, d’obtenir l’aval de votre médecin.

Partager sur les réseaux sociaux :